- EIML - Ecole Intercommunale de Musique du Lau

La flûte traversière appartient à la famille des bois, bien qu'elle soit tout en métal. Son nom suggère la position horizontale de l'instrument lorsqu'il est joué. Le son est produit par la vibration de l'air qui se heurte à un biseau situé dans l'embouchure. L'objectif est de diriger et de canaliser l'air dans l'embouchure dite « libre », car la bouche doit se tenir légèrement à distance de celle-ci et ne peut pas se refermer dessus. On obtient ainsi le timbre fluet de la flûte traversière, la plus agile des vents, capable comme aucun autre de virevolter dans les aigus de façon virtuose, évoquant tantôt le chant d’un oiseau. Son cadet, le piccolo, joue encore plus haut et est utilisé dans de nombreuses pièces orchestrales.
Instrument de l'orchestre, il permet de jouer tout style et peut être commancé dès 8 ans.